Bannière entête

La chronique ... des culs !


Parfois ....c'est florilège de C*** ....

Il y a , les C*** qui suivent, maintenant prudemment l'équilibre entre l'avant et l'arrière ...

Mais il y a aussi les C*** trop pressés, optimistes, mais peu réalistes quant à leur place à tenir : ils précèdent!

(ceux-là font peur ...)

parfois ils disparaissent vers l'encolure,avant de réintégrer miraculeusement la selle...

 

 Mais d'autres fois, les C*** décident carrément de se séparer du reste de l'équipage ...

Laissant ces pauvres chevaux à leur triste sort ...

Il y a aussi les C*** retardataires, qui pour rattraper le train en marche, prennent le taxi ...et oui ...

Il faut cependant reconnaitre qu'il y a de parfaits trous du C**, chez les hommes, comme chez les chevaux ....

(Celui-ci en est la preuve vivante, et je suis bien heureuse qu'il ne soit pas chez moi, malgré ses qualités sportives)

Mais comme disait ma grand mère " aussi grand que soit cet homme ( ou cette femme), il n'est jamais assis que sur son C**"

 

 

Powered byE2I sports